Du temps... morceaux égarés

Cette année les coquelicots sont en retard
mais comme toujours ils me rappellent notre amour
comme eux, délicat unique fragile et si court
Aussi léger dans la brise que lourd dans mon cœur

Puisque les chansons d'amour ne parlent que de nous
et les coquelicots toujours ne me parleront que de toi
Il faudra bien survivre malgré les lourds regrets
de n'avoir jamais réussi à te dire timidement je t'aime

La vie court court court sans jamais s'arrêter
sur ceux qui avaient besoin d'un peu de temps
pour s'affranchir des longs silences douloureux
qu'il faudra un jour effacer par de douces paroles

Résonneront encore et toujours dans ma tête
les coups violents de cette foudre fatale, totale
qui ont gravé à jamais ton regard dans mon cœur
et unis nos âmes dans l'éternité du premier Amour.

Laurent sauval / mai 2009

à 13 ans les traces sont indélébiles
maintenant nous le savons.
merci Brigitte d'être là... parfois

 

 

Brigitte Briot Ma belle Brigitte Briotmon grand amour